27.05.2019

Des gymnasiens suisses iront en Azerbaïdjan pour les Olympiades d’informatique

Quatre jeunes ont programmé des algorithmes particulièrement bons lors de la finale des Olympiades suisses d’informatique. Ils ont remporté l’or, et ainsi un voyage en Azerbaïdjan pour les Olympiades internationales d’informatique 2019.

Les finalistes. Photos: Benjamin Schmid, Olympiades d'informatique. Télécharger à la fin de l'article.

Or: Nicolas Camenisch, Joël Huber et Valentin Imbach. Christopher Burckhardt manque.

Christopher Burckhardt

Argent: Tobias Feigenwinter, Tim Frey, Micha Buri et Jijingru Yang

Rada Kamysheva, Ema Skottova, David Jenny et Kunyang Wu

L'équipe pour les Olympiades d’informatique d’Europe centrale: Nicolas Camenisch, Joël Huber, Tobias Feigenwinter et Ema Skottova

La finale

La finale

Lors de la cérémonie de clôture à l’Université de Berne le samedi 25 mai, 12 jeunes ont été distingués par des médailles d’or, d’argent et de bronze. L’or a été décerné à:

  • Nicolas Camenisch, Ecole cantonale de Wettingen, AG
  • Joël Huber, Ecole cantonale de Freudenberg, ZH
  • Valentin Imbach, Gymnase de mathématiques et sciences naturelles de Rämibühl, ZH
  • Christopher Burckhardt, Gymnase de mathématiques et sciences naturelles de Rämibühl, ZH

C’était une année intense pour les 12 finalistes. Et c’était d’autant plus beau de remporter l’or à la fin, commente Joël Huber, 17 ans. Avant la compétition, il connaissait peu l’informatique et la programmation: «Au camp, j’ai commencé à y prendre du plaisir. Plus je comprenais, plus j’étais motivé à y investir du temps et à traiter les thèmes et les devoirs». L’automne dernier, Joël et 134 autres jeunes ont résolu les six devoirs de programmation du premier tour des Olympiades. Ont suivi ensuite un camp d’entraînement, un test, et les quatre journées de finale les 17-18 mai et les 24-25 mai.

 

De l’idée brillante à l’élaboration de l’algorithme

Il fallait être intelligent et créatif pour pouvoir bien résoudre les 16 tâches de la finale, explique Rada Kamysheva, de l’école Schweizerische Alpine Mittelschule de Davos: «Pendant les Olympiades, nous avons appris à programmer. Mais l’idée brillante dont on a besoin pour élaborer l’algorithme est tout aussi importante». Un exemple: on part du scénario de l’Hyperloop, un moyen de transport avec des capsules. Il fallait programmer un algorithme permettant de passer le plus vite possible de A à B sans utiliser de capsules déjà occupées. Johannes Kapfhammer, organisateur et étudiant en informatique à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, souligne: «Nous recherchons un bon mélange entre les tâches techniquement exigeantes et celles pour lesquelles le point crucial consiste à développer l’idée».

 

Programmer en Azerbaïdjan et en Slovaquie

Cet été, les jeunes Suisses pourront montrer aussi à l’international combien ils sont forts en informatique. Joël, qui fait beaucoup de musique et développe des jeux durant son temps libre, voyagera en Azerbaïdjan avec ses trois coéquipiers. Les Olympiades internationales d’informatique s’y dérouleront du 4 au 11 août à Bakou. Auparavant, une autre équipe essayera d’obtenir une médaille à Bratislava, en Slovaquie, aux Olympiades d’informatique d’Europe centrale du 23 au 29 juillet.

 

Rétrospective: Les Olympiades d'informatique 2018 en Japon

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Neuf Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 3500 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme national.

 

Liens

 

Contact

Mirjam Sager

Chargée de communication

Olympiades de la science
Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Berne

+41 031 631 51 87

m.sager(at)olympiad.ch

 

Autres articles

Faîtière

Philosophie

Biologie

Chimie

Informatique

Géographie

Physique

Économie

Quel bilan écologique pour nos déplacements?

Cet été, 67 tonnes CO2 seront rejetées dans l’atmosphère à cause de nos voyages internationaux. Nous expliquons les causes, ce que nous pouvons entreprendre et ce que nous ne pouvons pas changer.

Géographie

Olympiad 2019: First round

One step closer to Istanbul – the first round of the Geography Olympiad is over

Physique

Des étudiants suisses primés aux Olympiades européennes de physique

La semaine dernière, cinq lycéens suisses se sont glissés dans la peau d'un physicien. Après un examen expérimental et théorique, trois d'entre eux ont reçu une mention honorable.

Mathématiques

Faîtière

Physique

Philosophie

Informatique

A strange recollection of the birth of a friendship

2015 was the Year of the Goat, given that it would contain perhaps the greatest Math Olympiad of all time. It would also result in me meeting one of my closest friends, which is not exactly the standard outcome from, of all things, a science camp.

Informatique

Des gymnasiens suisses iront en Azerbaïdjan pour les Olympiades d’informatique

Quatre jeunes ont programmé des algorithmes particulièrement bons lors de la finale des Olympiades suisses d’informatique. Ils ont remporté l’or, et ainsi un voyage en Azerbaïdjan pour les Olympiades internationales d’informatique 2019.

Philosophie

Une élève suisse distinguée aux Olympiades internationales de philosophie

Deux gymnasiennes ont représenté la Suisse aux Olympiades internationales de philosophie à Rome. La Bernoise Oona Wälti a obtenu une mention honorifique pour son essai.

Économie

Vier Jugendliche gewinnen Gold in Wirtschaft

Zwei junge Frauen und Männer haben die Jury am Freitag, 17. Mai beim Final der Wirtschafts-Olympiade überzeugt. Sie dürfen die Schweiz an der internationalen Wirtschafts-Olympiade in Russland vertreten.  

Robotique

Vorausscheidung «World-Robot-Olympiade»

SRF, Tagesschau (11.05.2019): Um sich zu qualifizieren, mussten über 20 Schüler-Teams einen Roboter so programmieren, dass er auf dem vorgegebenen Parcours verschiedene Aufgaben in möglichst kurzer Zeit erledigen kann.