30.06.2021

Communiqué de presse

Un Suisse décroche une médaille d’or aux Olympiades internationales d’informatique

Joël Huber de Thalwil (ZH) a remporté une médaille d'or aux Olympiades internationales d'informatique (IOI). Un exploit qu’un seul suisse avant lui avait réussi. Lors de ce concours international qui s'est déroulé en ligne du 19 au 28 juin, 355 jeunes issu·e·s de 88 pays différents ont passé des épreuves de programmation. Une délégation suisse de quatre personnes était présente:

De gauche à droite: Alberts Reisons, Ema Skottova, Joël Huber, Josia John (Toutes les images: Olympiades d'informatique).

Joël Huber.

Alberts Reisons.

Ema Skottova.

Josia John.

Les jeunes ne sont pas resté·e·s assis·es devant leur écran 24 heures sur 24. Des randonnées en montagne, des parties de cartes ou de golf miniature ont également rythmé leurs journées

Les participant·e·s suisses avec les bénévoles des Olympiades Suisses d'Informatique qui les ont accompagnés à l'IOI.

  • Alberts Reisons, Collège André-Chavanne (GE)
  • Ema Skottova, Gymnasium Kirchenfeld (BE)
  • Joël Huber, Gymnasium Freudenberg (ZH)
  • Josia John, Kantonsschule im Lee (ZH)

 

Joël Huber est arrivé 22ème sur 355 et a reçu une médaille d'or. C’est la deuxième qu’obtient la Suisse depuis 1992, date de sa première participation aux IOI.

 

Coder au chalet

C’est à Singapour, pays hôte, que les participant·e·s des IOI auraient dû se retrouver. Finalement, les étudiant·e·s n’ont pas pris l’avion, mais le train en direction de Saas-Grund (Valais) pour rejoindre le chalet loué pour l’occasion. La délégation suisse avait également invité l'équipe italienne. « Avec tous les ordinateurs que nous avions emportés, le chalet a rapidement été envahi par une multitude de câbles » raconte Alberts. Cependant, les jeunes ne sont pas resté·e·s assis·es devant leur écran 24 heures sur 24. Des randonnées en montagne, des parties de cartes ou de golf miniature ont également rythmé leurs journées. « C’était génial d’avoir pu inviter les jeunes d’Italie », s’exclame Josia. « Cette première expérience était fantastique, même si j’ai regretté de n’avoir pas pu aller à Singapour ».

Die Eröffnungszeremonie der IOI 2021.

Étudier, dormir et coder

Les examens, d'une durée de cinq heures chacun, ont eu lieu les 22 et 25 juin. Les participant·e·s ont dû faire appel à leurs compétences en programmation, à leur créativité et à leur esprit de déduction pour résoudre des questions pointues. Joël Huber avait déjà remporté la médaille de bronze aux IOI en 2019 et la médaille d’argent en 2020. En 2021, il était déterminé à décrocher la médaille d'or. « Je travaille depuis deux ans pour atteindre cet objectif », confie-t-il. «  C'est très important à mes yeux ».  Cinq jours par semaine, Joël consacrait au moins trois heures à la préparation des IOI voire plus. Il analysait les points forts et les points faibles de chacune de ses propres solutions.« L'informatique, c'est calculer mais de manière efficace », explique l'étudiant en école de maturité. « Vous ne pouvez pas calculer efficacement tant que vous ne saisissez pas la structure en arrière-plan et que vous ne comprenez pas les principes généraux qui la sous-tendent. »

Die Schlusszeremonie der IOI 2021.

Ambitions et algorithmes

Mais qu'est-ce qui motive autant les jeunes à consacrer leur temps libre aux Olympiades d'informatique ? « La majorité des problèmes peuvent être résolus avec créativité. J'aime chercher toutes ces différentes idées », souligne Joël. Pour Josia, l’informatique comporte bel et bien une dimension esthétique : « Les structures des données peuvent paraître très abstraites, mais lorsqu’on s’y penche et qu’on découvre pourquoi et comment ça fonctionne, c'est extrêmement beau », explique la jeune femme enthousiaste de 16 ans. Peut-être participera-t-elle l'année prochaine: « Il faut encore que je réfléchisse. Je peux soit continuer à faire de l’informatique sur mon temps libre soit m'y investir pleinement. » Cependant, celles et ceux qui terminent leur scolarité cette année ne pourront plus s’inscrire aux Olympiades d'informatique. Du moins, pas en tant que participant·e·s. Ema prévoit de son côté de se porter bénévole afin d’organiser les prochaines éditions. Comme Ema, Joël est fasciné par les aspects théoriques de l'informatique. Il prévoit donc de se lancer dans des études de mathématiques après son année sabbatique. Quant à Alberts, il souhaite désormais poursuivre des études d’informatique à l'EPFL. « Les Olympiades d'informatique m'ont montré de nouvelles approches. Nous avons des cours dédiés à cette matière, mais les Olympiades d’informatiques c'est un tout autre niveau. »

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Neuf Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme nationale.

Liens

 

Images

Télécharger à la fin de l'article via le bouton. Dans la galerie de photos, vous trouverez les images utilisées ici et beaucoup d'autres à télécharger et à utiliser avec la référence à la source (Olympiades d'informatique).

 

Contact

Lara Gafner

Chargée de communication

Olympiades de la science
Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 031 631 51 87

l.gafner@olympiad.ch

 

Autres articles

Informatique

Une délégation suisse participe à la Central European Olympiad in Informatics

La Central European Olympiad in Informatics (CEOI) s’est déroulée en ligne du 1er au 5 septembre 2021. Cette année, 47 jeunes scientifiques issu·e·s de 11 pays différents y ont participé dont quatre Suisses.

Faîtière

Géographie

Trois médailles de bronze pour la Suisse aux Olympiades internationales de géographie

Les Olympiades internationales de géographie (iGeo) ont eu lieu du 11 au 16 août 2021. Des jeunes talents de 46 pays ont dressé les plans de quartiers urbains à Istanbul, décrit le rôle du Canal de Suez et discuté du changement climatique. Quatre Suisses et Suissesses ont participé avec succes.

Économie

Faîtière

Die Internationale Wirtschafts-Olympiade im Radio

Die Spitzenleistung des Schweizer Teams an der Internationalen Wirtschafts-Olympiade in der Sendung "SRF 3 Wirtschaft" von 11:50 am 04. 08. 2021.

Chimie

Faîtière

Un jeune scientifique suisse récompensé par une médaille de bronze à l’Olympiade internationale de chimie

La 53ème Olympiade internationale de chimie (IChO) a eu lieu du 25 juillet au 2 août 2021. 312 jeunes scientifiques y ont participé et les meilleur·e·s ont reçu des médailles et des mentions d’honneur. Deux des quatre participant·e·s suisses ont été distingué·e·s.

Faîtière

Économie

International Economics Olympiad : les Suisses ont cartonné !

Du 26 juillet au 1er août 2021, l’International Economics Olympiad (IEO) s’est déroulée virtuellement et a réuni des jeunes de plus 44 pays différents. Quatre Suisses ont participé à la manifestation.

Physique

Faîtière

Les Suisses ont su se démarquer dans le cadre des Olympiades internationales de physique

Lors des Olympiades internationales de physique, des jeunes de plus de 70 pays ont résolu des épreuves portant sur les LED, les ondes sismiques ou encore la physique quantique. Les participants suisses ont remporté une médaille de bronze et trois mentions honorables.