19.08.2021

Communiqué de presse

Trois médailles de bronze pour la Suisse aux Olympiades internationales de géographie

Les Olympiades internationales de géographie (iGeo) ont eu lieu du 11 au 16 août 2021. Des jeunes talents de 46 pays ont dressé les plans de quartiers urbains à Istanbul, décrit le rôle du Canal de Suez et discuté du changement climatique. Quatre Suisses et Suissesses ont également participé avec succès au concours virtuel:

L’équipe suisse regarde la cérémonie d’ouverture virtuelle. (Image: Juliane Krenz)

Pendant l'examen (Image: Juliane Krenz)

Aline Quinche (Image: Aline Quinche)

Laurence Kamber (Image: Laurence Kamber)

Timon Winistörfer (Image: Timon Winistörfer)

Laurence Kamber et Léonard S. pendant l'examen Field Work (Image: Joelle Thoma)

Aline Quinche et Timon Winistörfer pendant l'examen Field Work. (Image: Joelle Thoma)

Les chef·fes d’équipe ont préparé de la pide afin d’apporter une touche turque à Minusio. (Image: Juliane Krenz)

L’équipe helvétique a passé la semaine dans une ancienne villa à Minusio (TI), afin de participer ensemble au concours virtuel. (Image: Juliane Krenz)

  • Aline Quinche, Gymnasium Burgdorf (BE)
  • Laurence Kamber, Alte Kantonsschule Aarau (AG)
  • Léonard S., Gymnasium Muristalden (BE)
  • Timon Winistörfer, Kantonsschule Solothurn (SO)

 

Aline Quinche, Laurence Kamber et Timon Winistörfer ont chacun·e remporté une médaille de bronze.

 

Le Tessin au lieu de la Turquie

A l’origine, les iGeo auraient dû avoir lieu à Istanbul, mais en raison de la pandémie, les jeunes du monde entier ont dû faire leurs travaux depuis la maison. «Je suis impressionné et fier que nos quatre élèves aient pu fournir de hautes prestations malgré ces conditions difficiles», commente le chef d’équipe Yannik Friedli. L’équipe helvétique a passé la semaine dans une ancienne villa à Minusio (TI), afin de participer ensemble au concours virtuel. L’équipe regrette de ne pas avoir pu se rendre à Istanbul et faire la connaissance des autres jeunes. «Nous avons quand même passé une très bonne semaine au Tessin», raconte Timon. «Nos chef·fes d’équipe nous ont préparé des plats turcs. C’était super!»

 

De la perspective à vol d’oiseau à Vermeer

Au lieu des habituels travaux de terrain sur place, les jeunes ont analysé des cartes, des photos aériennes et des graphiques durant les examens. Il s’agissait par exemple de réaliser un plan d’affectation des zones pour un quartier d’Istanbul à l’aide d’une photo satellite. Les autres tâches des trois examens des 11, 12 et 13 août portaient par exemple sur le Canal de Suez ou sur la représentation d’un géographe dans l’œuvre artistique de Jan Vermeer. Les examens étaient donc interdisciplinaires et diversifiés comme la branche elle-même, ce que Timon apprécie particulièrement: «Je trouve intéressant d’alterner entre les sciences exactes et des parties plus spéculatives.» Les plans d’avenir des jeunes sont eux aussi variés. Tandis que Laurence planifie déjà ses études en sciences de l’environnement à l’EPF de Zurich, Léonard hésite encore entre le droit et la pharmacie. De leur côté, Timon et Aline prévoient une année de transition après la matu.  

 

Les défis de demain

En dehors des examens, l’équipe suisse a fait des excursions au Lac Majeur, dans le Val Verzasca ou au festival de films de Locarno. Elle a eu l’occasion de discuter avec des participant·es d’autres pays dans le cadre du concours de posters. Avant les iGeo, les équipes avaient eu pour tâche de réaliser un poster montrant comment leur pays gère le changement climatique. Les posters ont été présentés lors de vidéo-conférences. Les jeunes soulignent l’importance de leur branche préférée pour relever les défis de demain. Laurence explique: «La géographie a une grande responsabilité à l’égard de la société dans le domaine du changement climatique, et une bonne communication entre la science et la société peut faire bouger les choses».

 

 

 

Les Olympiades de la science encouragent les jeunes, éveillent leurs talents scientifiques et leur créativité, et montrent que le caractère passionnant de la science. Neuf olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les meilleurs élèves suisses participent aux 15 olympiades internationales, où jeunes et chercheurs du monde entier se retrouvent. Les organisateurs sont des jeunes cherches, des étudiants ou des enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures pour le programme international en y mettant beaucoup de cœur.

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton.

 

Contact

Lara Gafner

Chargée de communication

Olympiades de la science
Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 31 631 51 87

l.gafner@olympiad.ch

Autres articles

Physique

Résultats du premier tour

595 élèves ont pris part au premier tour des Olympiades de Physique cette année. Sur ce nombre, 126 ont décroché une invitation pour l'entraînement d'automne et le deuxième tour. 8.4 points sur le maximum de 20 étaient nécessaires pour se qualifier définitivement.

Faîtière

Prix d'encouragement de l'Université de Berne pour les jeunes philosophes

Manuel Beckert a brillé lors des Olympiades suisses de philosophie et a remporté une médaille d'or. Il s'est ainsi qualifié pour les Olympiades internationales. L'Université de Berne lui a décerné son prix d'encouragement. Interview.

Faîtière

Philosophie

Biologie

Chimie

Géographie

Mathématiques

Physique

Économie

Linguistique

Science Olympiad Day 2021: entre poésies et récompenses

Samedi 2 octobre, 120 participant·e·s et volontaires des Olympiades de la science se sont réuni·e·s pour notre fête de fin d’année 2020-21. De nombreux applaudissements ont retenti: pour les lauréat·e·s, les poètes et les gagnant·e·s du quiz des Olympiades.

Informatique

Une délégation suisse participe à la Central European Olympiad in Informatics

La Central European Olympiad in Informatics (CEOI) s’est déroulée en ligne du 1er au 5 septembre 2021. Cette année, 47 jeunes scientifiques issu·e·s de 11 pays différents y ont participé dont quatre Suisses.

Économie

Faîtière

Die Internationale Wirtschafts-Olympiade im Radio

Die Spitzenleistung des Schweizer Teams an der Internationalen Wirtschafts-Olympiade in der Sendung "SRF 3 Wirtschaft" von 11:50 am 04. 08. 2021.

Chimie

Faîtière

Un jeune scientifique suisse récompensé par une médaille de bronze à l’Olympiade internationale de chimie

La 53ème Olympiade internationale de chimie (IChO) a eu lieu du 25 juillet au 2 août 2021. 312 jeunes scientifiques y ont participé et les meilleur·e·s ont reçu des médailles et des mentions d’honneur. Deux des quatre participant·e·s suisses ont été distingué·e·s.