31.07.2019

Des jeunes suisses participent aux olympiades internationales de Chimie

Les olympiades internationales de chimie se sont déroulées du 21 au 30 juillet 2019 à Paris. Quatre talents suisses en chimie issus du Tessin, d’Argovie et du Valais ont empaqueté leur kit de chimie pour se rendre dans la capitale française.

De gauche à droite: Alain Pfammatter, Matthieu Mottet, Kevin Denz, Daniel Gardini, Jasmin, Patrik Willi, Lukas Lüthy, Moreno Inauen, Jasmin Frei

Photo: Olympiades Suisses de chimie

L’équipe suisse lors de son arrivée à Paris

Photo: Olympiades Suisses de chimie

Expériences avec vue sur la tour Eiffel.

Bildquelle: Media46

Moment de relâche après l’examen théorique.

Photos: Media46

La délégation en pleine discussion au sujet des résultats des olympiades lors du repas de clôture.

Photo: Olympiades Suisses de chimie

  • Kevin Denz, Berufsschule Aarau, AG

  • Jasmin Frei, Kantonsschule Wettingen, AG

  • Moreno Inauen, Collegio Papio, TI  

  • Alain Pfammatter, Berufsfachschule Oberwallis Visp, VS

 

Lors du concours national, les élèves d’école professionnelle Kevin et Alain, l’élève de l’école cantonale Jasmin et Moreno Inauen du Collegio Papio à Ascona s’étaient confrontés à 271 fans de chimie. A Paris, ils ont se sont mesuré à des jeunes issus de 80 pays – la concurrence a été rude pour l’équipe suisse, qui n’a pas obtenu de médaille cette année.  

 

Expériences avec vue sur la tour Eiffel

Les prestations des participants ont été évaluées sur la base d’un examen théorique et d’un examen pratique. Durant les dix heures d’examen au total, les jeunes ont été appelés à résoudre des problèmes de chimie complexes. L’examen expérimental portait aussi bien sur les connaissances que sur la résolution créative de problèmes et la sécurité. Avant l’examen, les participants ont été briefés en détail sur les consignes: pas d’accès au laboratoire sans pantalons longs ni lunettes de sécurité. L’atmosphère du pays hôte restait palpable, même lors des examens: l’une des épreuves consistait à mesurer le taux de fer du vin, tandis que certaines fenêtres du laboratoire avaient vue sur la tour Eiffel.

 

Chimie, tourisme et nouveaux amis de pays lointains

Lors des jours de pause, les jeunes ont pu visiter le musée du Louvre ou le château de Versailles, assister à des exposés et découvrir le musée des sciences parisien, le «Palais de la Découverte». Outre les visites touristiques et la formation, ils ont disposé de suffisamment de temps libre pour se préparer aux examens, se détendre au yoga ou encore faire connaissance avec des jeunes du monde entier lors d’un pic-nique. Tout autant d’aspects qui ont fait des olympiades internationales de chimie 2019 une expérience unique pour la délégation suisse, même sans remporter de médaille. 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Neuf Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 3500 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme national

 

Photos

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton. 

 

Liens

 

Contact

Mercredi, 31.7.2019

Lara Gafner

Wissenschafts-Olympiade
Universität Bern

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 031 631 51 87

lara.gafner(at)lehre.unibe.ch

 

A partir de lundi 5.8.2019

Mirjam Sager

Kommunikationsbeauftragte

Wissenschafts-Olympiade
Universität Bern

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 031 631 51 87

m.sager(at)olympiad.ch 

Autres articles

Faîtière

Chimie

Biologie

Géographie

Informatique

Physique

Robotique

Économie

Philosophie

Corona-Updates

Les Olympiades de la Science veulent prendre des responsabilités et contribuer à ralentir la prévalence du coronavirus afin de protéger les groupes de population menacés. Cela a des implications pour nos événements.

Faîtière

Physique

Mathématiques

«Suivez votre intuition!»

La vie a mené Caroline Rossier de Lausanne à Zurich et des olympiades de physique vers l’électrotechnique. Aujourd’hui, elle s’occupe d’électrons et de photons dans ses études de master. Lorsqu’elle était jeune, elle voulait déjà savoir comment le monde fonctionne et se laissait guider par sa curiosité. Elle conseille aux autres de faire ce qui les intéresse.

Physique

Faîtière

Licht auf Abwegen

Im Alltag finden sich viele Beispiele, bei denen das Licht mit einem optischen System abgebildet wird. So projiziert der Beamer ein Bild auf die Leinwand oder eine Kamera bildet eine schöne Blume auf den Sensorchip ab. Aber was steckt hinter einer scharfen Abbildung? Und wie können wir eine erzeugen? Mit der Physik-Olympiade kannst du auch zu Hause dem Licht auf die Spur kommen.

Biologie

Faîtière

Biologie auf dem Küchentisch

Die Labore sind geschlossen, die traditionelle Biologie-Olympiaden-Woche findet dieses Jahr nicht statt. Trotzdem musst du nicht auf spannende Praktika verzichten. Mit folgendem Protokoll holst du dir Biologie-Olympiaden-Luft nach Hause (Achtung: Bio-Luft ist oft nicht gerade der rosigste aller Düfte…).

Philosophie

L’Olympiade de philosophie s’est déroulée en ligne

Manuel Beckert (Gymnase de Neufeld, BE) et Severin Rohrer (Ecole cantonale de Burggraben, SG) ont remporté la médaille d’or à l’Olympiade suisse de philosophie. Ils ont convaincu le jury par leurs arguments concernant les limites de la liberté - et ce, sans quitter les limites de leur propre chambre. Car la finale de l’Olympiade de philosophie, le 21 mars, s’est déroulée de façon virtuelle.

Mathématiques

Les médailles, si proches mais si loin

Raphael Angst, de l'école cantonale Im Lee (ZH), et la lycéenne Yanta Wang, d'Oberwil (BL), ont remporté l'or pour leurs performances aux Olympiades de mathématiques suisses. La cérémonie de remise des médailles, qui aurait dû avoir lieu le 14 mars, a été reportée indéfiniment afin d'éviter la propagation du coronavirus. Les jeunes mathématicien.ne.s devront donc être patient.e.s jusqu'à ce qu'ils reçoivent leurs médailles tant méritées. Ils peuvent déjà ramener chez eux les connaissances acquises au cours de ces Olympiades - par exemple dans le camp d'entraînement d'Aarburg.