23.04.2020

Des Suissesses remportent des médailles à l’European Girls Mathematical Olympiad, qui a eu lieu de façon virtuelle

L’European Girls Mathematical Olympiad a eu lieu du 15 au 21 avril 2020, et pour la première fois, elle s’est déroulée en ligne. Comme les jeunes mathématiciennes ne pouvaient pas voyager aux Pays-Bas comme prévu, à cause de la pandémie du coronavirus, le concours est venu jusqu’à eux. Quatre Suissesses, depuis chez elles, ont lutté pour obtenir des médailles - avec succès.

L'équipe suisse. Image: Olympiades de mathématiques

Ne pas déranger ! Les jeunes mathématiciennes passent les épreuves. Image: Olympiades de mathématiques

Salutations de partout: à l’EGMO 2020,on se rencontre de manière virtuelle. Image: Chaîne Youtube de l'EGMO 2020

Yanta Wang (2019). Image: Olympiades de mathématiques

Ema Skottova (2019). Image: Olympiades de mathématiques

Il y a eu deux médailles pour la Suisse à l’EGMO 2020:

 

  • Argent: Yanta Wang, Gymnase d’Oberwil, BL
  • Bronze: Ema Skottova, Gymnase de Kirchenfeld, BE

 

Julia Sollberger (Ecole cantonale de Zurich Nord, ZH) et Rada Kamysheva (Collège alpin suisse de Davos, GR) participaient elles aussi comme représentantes de la Suisse. Yanta Wang avait déjà remporté une médaille de bronze l’an passé.

 

Une EGMO un peu différente

Près de 200 jeunes filles, venant de plus de 50 pays, se réunissant à Egmond an Zee sur la côte de la mer du Nord aux Pays-Bas - ainsi était prévue l’EGMO 2020 initialement. Le coronavirus a contrecarré ce plan. Mais pour les organisateurs, une annulation n’entrait pas en ligne de compte. En très peu de temps, ils ont mis sur pied une EGMO virtuelle. En plus des épreuves, il y a eu un programme-cadre destiné à assurer la bonne atmosphère de l’EGMO. Les participantes pouvaient jouer ensemble au loto, écouter de la musique, et même apprendre à jongler. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée par flux vidéo sur internet. Pour se sentir proche des Pays-Bas, pays hôte, certaines participantes ont plié des tulipes en origami. Il n’était certes pas possible de remplacer tout ce qu’offre une édition physique de l’EGMO; mais Ema, Julia, Rada et Yanta sont contentes que le concours, dont elles se réjouissaient beaucoup et pour lequel elles s’étaient préparées, ait pu avoir lieu de manière numérique.

 

L’essentiel des mathématiques

Les deux épreuves de l’EGMO 2020 pouvaient être passées à domicile. Cela ne changeait rien au contenu ni au degré de difficulté. Comme d’habitude, il y avait de la combinatoire, de la géométrie, de la théorie des nombres et de l’algèbre. La première épreuve a constitué un défi pour Yanta et Ema, qui auraient aimé relever ce dernier encore mieux. Mais pour ces jeunes filles, l’attrait des mathématiques ne réside pas en premier lieu dans les médailles. Elles aiment résoudre des problèmes avec une pensée logique et avec créativité. Où cette passion les mènera-t-elle à l’avenir ? Rada envisage des études d’informatique. Pour Julia, c’est certain: elle étudiera les maths. Quant à Ema et Yanta, elles continuent à fréquenter le gymnase. Elles pourront donc à nouveau participer à l’Olympiade de mathématiques l’an prochain - et peut-être sur place, cette fois.

 

En 2017, l'EGMO a eu lieu en Suisse. Le concours contribue à promouvoir les talents mathématiques féminins. De fait, les femmes sont sous-représentées dans les études de mathématiques, d’informatique, de sciences naturelles et de technologies (matières STEM), ainsi que dans les métiers scientifiques et techniques. L’EGMO vise à motiver et inspirer les participantes pour ces voies de formation.

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton. 

 

Contact

Lara Gafner

Stv. Kommunikationsbeauftragte

Wissenschafts-Olympiade

Universität Bern

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 31 631 51 87

l.gafner(at)olympiad.ch  

Autres articles

Physique

Deux médailles de bronze pour la Suisse aux Olympiades nordiques-baltiques de physique

Les Olympiades nordiques-baltiques de physique (NBPhO) sont une compétition pour des jeunes d'Estonie, de Finlande, de Lettonie et de Suède. Cette année, l'examen s'est déroulé en ligne à cause du coronavirus. En échange, la participation était ouverte pour les élèves de 8 pays en dehors de la région nordique-baltique. Spontanément et sans préparation, 4 finalistes des Olympiades suisses de physique ont relevé le défi le 16 mai:

Économie

Faîtière

Results 1st Round Economics Olympiad

The 1st round of the Economics Olympiad is over! Students all over Switzerland showed their knowledge in Economics and reached outstanding results. Congratulations to the Top 10 finalists!

Géographie

Faîtière

Tu n’as rien à perdre, mais beaucoup à gagner!

Lorsque Aiyana Signer a décidé de participer aux Olympiades de géographie, elle ne se doutait pas encore où cela la mènerait. Elle suit actuellement son quatrième semestre en géographie et a trouvé des amis aux quatre coins du monde. Bref portrait d’une ancienne participante aux Olympiades.

Chimie

Faîtière

De jeunes talents remportent des médailles aux Olympiades de chimie, en ligne

Ils s’y connaissent bien en réactions et en éléments. Ils fréquentent le gymnase ou l’école professionnelle. Ils sont les 15 finalistes des Olympiades suisses de chimie 2020. Le 17 avril, ils étaient en lice pour les médailles d’or, d’argent et de bronze. Mais le matériel de laboratoire est resté dans les tiroirs cette année. En raison de la situation exceptionnelle actuelle, la finale a eu lieu en ligne.

Géographie

Prequalification starts soon

The prequalification for the next iGEO takes place from the 7th to the 13th May.

Mathématiques

Faîtière

Des Suissesses remportent des médailles à l’European Girls Mathematical Olympiad, qui a eu lieu de façon virtuelle

L’European Girls Mathematical Olympiad a eu lieu du 15 au 21 avril 2020, et pour la première fois, elle s’est déroulée en ligne. Comme les jeunes mathématiciennes ne pouvaient pas voyager aux Pays-Bas comme prévu, à cause de la pandémie du coronavirus, le concours est venu jusqu’à eux. Quatre Suissesses, depuis chez elles, ont lutté pour obtenir des médailles - avec succès.