31.07.2019

Les Argoviens toujours en course pour les médailles aux olympiades d’informatique

Des jeunes issus de 13 pays se sont retrouvés pour montrer leur talent en informatique à Bratislava pour les olympiades d’Europe centrale. Programmant des algorythmes efficaces, ils se sont disputé les médailles tant convoitées. L’élève suisse de l’école cantonale Nicolas Camenisch a une nouvelle fois brillé sur le parquet international en remportant l’argent

De gauche à droite: Tobias Feigenwinter, Nicolas Camenisch, Ema Skottova et Joël Huber. Photo: Benjamin Schmid.

Nicolas Camenisch avec sa médaille. Photo: Benjamin Schmid.

Nicolas Camenisch. Photo: Benjamin Schmid.

Ema Skottova. Photo: Benjamin Schmid.

Tobias Feigenwinter. Photo: Benjamin Schmid.

Joël Huber. Photo: Benjamin Schmid.

Au total, 55 jeunes talents se sont battus pour des médailles lors des olympiades d’informatique d’Europe centrale en Slovaquie du 23 au 29 juillet 2019. La Suisse était représentée par quatre élèves:

 

  • Nicolas Camenisch, école cantonale de Wettingen, AG

  • Tobias Feigenwinter, école cantonale de Schüpfheim, LU

  • Joël Huber, gymnase de Freudenberg, ZH

  • Ema Skottova, gymnase Kirchenfeld, BE

 

L’élève de 18 ans Nicolas Camenisch a atterri au 12e rang, faisant partie des médaillés d’argent. «Les pays participant aux olympidades d’Europe centrale sont particulièrement forts», a commenté Benjamin Schmid, l’un des deux responsables de délégation de l’équipe suisse. «La médaille d’argent de Nicole est donc un très bon résultat.»

 

D’Oberwil-Lieli en Azerbaïdjan – et nouvelle médaille à la clé? 

Au printemps dernier, Nicolas Camenisch – domicilié à Oberwil-Lieli – avait remporté l’or pour la troisième année consécutive lors des olympiades suisses d’informatique et s’était ainsi qualifié pour les olympiades internationales. Il voyagera à nouveau du 4 au 11 août avec son co-équipier des olympiades d’Europe centrale Joël Huber et deux autres jeunes talents suisses en informatique à Bakou, capitale d’Azerbaïdjan, où près de 90 pays du monde entier se retrouveront. Nous verrons ces prochains jours si les jeunes informaticiens suisses sont assez solides pour faire face à la rude concurrence des olympiades internationales


Des questions abstraites et des chances réelles d’emploi 

Outre les visites touristiques et de nombreux échanges avec des jeunes d’Europe centrale, les participants ont été appelés à résoudre des questions épineuses comme un cube de mots-croisés à compléter ou un polygone à construire avec des ciseaux et de la bande adhésive virtuels. De tels examens sont plus que des jeux pour nos jeunes programmeurs. Johannes Kapfhammer, président des olympiades suisses d’informatique et responsable de délégation, en est convaincu: «Ce que nous exerçons ici est une version miniature de ce qui se passe dans le monde réel du travail, raison pour laquelle nos anciens participants aux olympiades sont très convoités par les entreprises.»

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Neuf Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 3500 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme national.

 

Liens

 

Photos

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton. 

 

Contact

Mercredi, 31.7.2019

Marco Gerber

Wissenschafts-Olympiade
Universität Bern

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 031 631 35 38

m.gerber@olympiad.ch

 

A partir de lundi 5.8.2019

Mirjam Sager

Kommunikationsbeauftragte

Wissenschafts-Olympiade
Universität Bern

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 031 631 51 87

m.sager(at)olympiad.ch

Autres articles

Physique

Camp d'entraînement 2020 à l'EPFL

Le traditionnel camp d’entraînement des Olympiades de Physique a eu lieu du 14 au 16 février dernier à l’EPFL. Tandis que cette dernière se préparait à un week-end festif, vingt-deux gymnasiens ont occupé les bancs du campus lausannois afin d’approfondir leurs connaissances en physique.

Informatique

Faîtière

"Meine bisher beste Teamarbeit"

Bibin von der Informatik-Olympiade erzählt von seinen Erfahrungen am International Swiss Talent Forum. Einem Angebot für junge Menschen, die sich für die Herausforderungen unserer Zeit interessieren.

Physique

Résultats du 2e tour

Plus que 28. Des plus de 600 jeunes qui avaient relevé le défi, 126 étaient passé(e)s au deuxième tour des Olympiades de Physique. 28 se sont qualifié(e)s pour la finale.

Géographie

Good morning from 31.668360S, 24.695403E

I am Juliane, a volunteer from the geography olympiad and researcher at University of Basel. If you ever wondered what Geographers are doing, you can follow my research trip on instagram.

Faîtière

Quand le tour additionnel du doctorat est récompensé

Lorsque Simona Isler a décidé de faire son doctorat, elle a eu le sentiment que cela pourrait rendre compliqué son entrée dans le monde du travail. Voici l’entretien avec l'actuelle responsable de l'égalité dans l'encouragement de la recherche du Fonds national suisse.

Mathématiques

Faîtière

Physique

Chimie

Informatique

Des chiffres et des trains

Viviane Kehl, des Olympiades de mathématiques, travaille aux CFF. Elle a découvert sa voie professionnelle en suivant ses intérêts. Parfois sans consulter l'horaire au préalable.