16.09.2020

Un Suisse remporte le bronze aux Olympiades internationales d’économie

Combien devrait coûter un vaccin contre le Covid-19? Comment investir correctement? C’est sur de telles questions que se sont penchés les participants suisses aux Olympiades internationales d’économie de cette année. Du 8 au 13 septembre, les quatre jeunes talents ont passé une semaine à l’Université de Berne pour passer ensemble les épreuves en ligne:

Aline Leutwiler, Silvan Thut, Ana van der Ree, Dario Ackermann. (Image: Olympiades d'économie)

Silvan Thut. (Image: Olympiades d'économie)

Aline Leutwiler. (Image: Olympiades d'économie)

Ana van der Ree. (Image: Olympiades d'économie)

Dario Ackermann. (Image: Olympiades d'économie)

L'équipe suisse travaillant sur le "Business Case". (Image: Marco Gerber)

Du gauche à droite: Silvan Thut, Aline Leutwiler, Ana van der Ree, Dario Ackermann. (Image: Olympiades d'économie)

L'équipe suisse avec la bénévole Delina Maliqi. (Image: Olympiades d'économie)

Dans le virtual reality escape room avec les bénévoles Marco Abbatecola et Delina Maliqi (Image: Olympiades d'économie)

  • Aline Leutwiler, Kantonsschule Zürich Nord, ZH
  • Ana Van der Ree, Ecole Internationale de Genève, GE
  • Dario Ackermann, Kantonsschule Sargans, SG
  • Silvan Thut, Alte Kantonsschule Aarau, AG

 

Silvan Thut a obtenu une médaille de bronze.

 

Des défis variés

En raison de la pandémie, l’Olympiade n’a malheureusement pas eu lieu comme prévu au Kazakhstan, mais par internet. Le 8 septembre, les jeunes ont participé à une simulation interactive
sur le thème «Financial Literacy» (culture financière). Le jour suivant a eu lieu une épreuve dans laquelle ils ont pu tester leurs connaissances économiques au travers des questions à choix multiples et de courts essais. Venait ensuite le temps du «Business Case», une épreuve de groupe dont le résultat a été présenté le 11 septembre devant un jury par vidéoconférence. L’équipe
suisse a étudié la manière dont devrait être fixé le prix d’un vaccin contre le Covid-19. Ana a beaucoup apprécié la polyvalence de l’Olympiade d’économie. Que l’on préfère parler devant
des gens, rédiger des textes convaincants ou jongler avec les chiffres - différentes compétences y sont exploitables. Par exemple, Dario est «le matheux» du groupe. Pour le «Business Case», il
s’est donné à fond pour les calculs.

 

Pas une mauvaise solution

En plus des épreuves, les membres de l’équipe ont appris à se connaître en s’échappant ensemble d’escape rooms, en jouant au bowling ou encore en se promenant dans la vieille ville de Berne.
«Pas du tout une mauvaise solution pour remplacer le Kazakhstan», ont estimé les participants. De plus, l'Olympiade a elle-même proposé un programme virtuel comprenant des conférences,
des jeux et des soirées cinéma. Aline raconte qu’elle a pu ainsi entrer en contact avec des participants d’autres pays. Elle apprécie le fait de pouvoir se constituer un réseau social grâce aux
Olympiades d'économie. Elle et Dario ont obtenu leur maturité cet été, tandis qu’Ana et Silvan ont encore une année scolaire devant eux. Après son service militaire, Dario prévoit des études
en science computationnelle à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Aline a déjà fait ses premiers pas en journalisme économique et étudiera les relations internationales à Genève. Son
rêve est d’entrer un jour dans la diplomatie. «J’aimerais améliorer un peu la vie des gens autour de moi», explique-t-elle. «Je ne m’imagine pas que je peux changer le monde, mais j’aimerais
améliorer quelque chose.»

 

Les Olympiades d’économie sont un projet commun des organisations YES et Olympiades de la science. L’objectif est de motiver les jeunes dans les domaines de l’économie, des finances et de l’entrepreneuriat, et de les mettre en réseau les uns avec les autres. 

 

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton. 

 

Contact

Lara Gafner

Chargée de communication

Olympiades de la science
Universität Bern

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 31 631 51 87

l.gafner(at)olympiad.ch  

 

Autres articles

Informatique

L’argent et le bronze pour de jeunes Suisses aux Olympiades internationales d’informatique

Les Olympiades Internationales d’informatique se sont déroulés du 13 au 19 septembre. Des jeunes en provenance de plus de 80 pays ont programmé à qui mieux mieux. Quatre élèves suisses étaient de la partie, parmi lesquels deux sont montés sur le podium.

Informatique

Humans of Girls Camp

From the 7th to the 14th of September, 14 young coders met in Vaumarcus, Neuchâtel, for the “Girls Camp” of the Swiss Olympiad in Informatics (SOI). We asked some of them what they learned in the camp, what informatics means for their future and what they think about events specifically for young women.

Économie

A message to the IEO team from Alexandra Dache

Alexandra Dache, coordinator of academic preparation for the Swiss Economics Olympiad, shares a message to Silvan Thut, Aline Leutwiler, Ana Van der Ree and Dario Ackermann who represented Switzerland at the International Economics Olympiad 2020.

Faîtière

Économie

Un Suisse remporte le bronze aux Olympiades internationales d’économie

Combien devrait coûter un vaccin contre le Covid-19? Comment investir correctement? C’est sur de telles questions que se sont penchés les participants suisses aux Olympiades internationales d’économie de cette année. Du 8 au 13 septembre, les quatre jeunes talents ont passé une semaine à l’Université de Berne pour passer ensemble les épreuves en ligne.

Philosophie

A philosophical quest

After the final of this year's Philosophy Olympiad was reduced to an online essay competition, the participants finally met in person at the beginning of September. They spent four days traveling across Switzerland in the footsteps of two famous philosophers.

Robotique

A final change and 10 new all-girls teams

An article on the website of the World Robot Olympiad talks about how the Swiss Robotics Olympiad is coping with the pandemic - and how they managed to double the number of female participants in one year with their initivative "Mehr Girls in Robotik".