30.04.2019

Une élève valaisanne en tête des Olympiades de biologie

Une Valaisanne, un Thurgovien et deux Bâlois ont remporté les médailles d’or des Olympiades suisses de biologie dimanche à Berne. Ces quatre jeunes se sont qualifiés pour les Olympiades internationales à Szeged en Hongrie du 14 au 21 juillet.

Or: Niklas Wiesmann, Jannik Wyss, Jeremy Feusi etNoemie Allet. Photo: Andreas Zingg, Olympiades de biologie. Télécharger en bas.

Argent: Valentin Baumann, Orna Frohnert, Mathis Erler et Andrea Audétat. Photo: Andreas Zingg, Olympiades de biologie

 

Bronze: Lisa Keller, Sean Dauwalder, David Jenny et Raphael Zumbrunn. Photo: Andreas Zingg, Olympiades de biologie

Les finalistes. Photo: Andreas Zingg, Olympiades de biologie

Photo: Olympiades de biologie

Photo: Olympiades de biologie

Photo: Olympiades de biologie

Photo: Olympiades de biologie

Noemie Allet. Photo: Andreas Zingg, Olympiades de biologie

Niklas Wiesmann. Photo: Andreas Zingg, Olympiades de biologie

Jeremy Feusi. Photo: Andreas Zingg, Olympiades de biologie

Jannik Wyss. Photo: Andreas Zingg, Olympiades de biologie

Les gagnants:

  • Noemie Allet, Collège Spiritus Sanctus (VS)
  • Niklas Wiesmann, Gymnase d’Oberwil (BL)
  • Jeremy Feusi, Ecole cantonale de Kreuzlingen (TG)
  • Jannik Wyss, Gymnasium Oberwil (BL)

 

Il y a quelques mois, plus de 1200 élèves étaient inscrits au concours. La biologie fait partie des Olympiades qui drainent le plus de participants. Les 18 finalistes en lice la semaine dernière avaient donc de quoi être particulièrement fiers. Noemie Allet, âgée de 19 ans et habitante de Sierre, a atteint le premier rang. Comme elle était aussi qualifiée pour la finale de chimie qui avait lieu en même temps, il lui fallait choisir. Elle a opté pour la biologie car elle y était mieux classée lors des qualifications. Déjà médaillée d’argent dans cette discipline l’an passé, Noemie est très heureuse d’avoir maintenant remporté l’or. Elle se réjouit des Olympiades internationales, même si elle prévoit que le niveau sera élevé.

 

Lactose, bio-informatique et petite pieuvre

Les examens ont duré une quarantaine d’heures: de mercredi à samedi, les jeunes passaient leurs journées en laboratoire. Ils devaient par exemple produire du lait sans lactose à l’aide d’enzymes et de bactéries. Ils ont également pratiqué la bio-informatique: analyser des séquences génétiques en utilisant des bases de données et des outils spécialisés sur internet. De plus, ils ont manié le scalpel pour disséquer des sépias (petites pieuvres) ainsi que des yeux de porcs. La dissection, ce n’est pas la tasse de thé de Noemie Allet: la jeune Valaisanne, qui entamera cet automne des études de biologie à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, préfère la biologie moléculaire.

 

 

Beaucoup de labo et des bénévoles motivants

Le Fribourgeois Matthieu Blanchard a raté de justesse la médaille de bronze. Mais il s’est régalé: «Ici, on a l’occasion de voir et faire des choses qu’on ne ferait jamais à l’école». On va au-delà de la théorie, «on nous force à réfléchir, et il y a plus de manipulations en laboratoire». En amont, les finalistes ont suivi une intense semaine de préparation en vue des examens. Le programme était très dense, mais ils ont eu énormément de plaisir tous ensemble, et ils étaient entraînés et stimulés par «des bénévoles ultra motivés», raconte Matthieu avec gratitude. A l’instar de beaucoup de ses camarades, il compte s’engager à son tour comme bénévole à l’Olympiade, parallèlement aux études de médecine qu’il va commencer dans quelques mois à Fribourg.

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Neuf Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 3500 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme national.

 

Photos

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton. Autres photos disponibles sur demande.

 

Liens

 

Contact

Mirjam Sager

Chargée de communication

Olympiades de la science
Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Berne

+41 031 631 51 87

m.sager(at)olympiad.ch  

Autres articles

Informatique

Humans of Girls Camp

From the 7th to the 14th of September, 14 young coders met in Vaumarcus, Neuchâtel, for the “Girls Camp” of the Swiss Olympiad in Informatics (SOI). We asked some of them what they learned in the camp, what informatics means for their future and what they think about events specifically for young women.

Économie

A message to the IEO team from Alexandra Dache

Alexandra Dache, coordinator of academic preparation for the Swiss Economics Olympiad, shares a message to Silvan Thut, Aline Leutwiler, Ana Van der Ree and Dario Ackermann who represented Switzerland at the International Economics Olympiad 2020.

Faîtière

Économie

Un Suisse remporte le bronze aux Olympiades internationales d’économie

Combien devrait coûter un vaccin contre le Covid-19? Comment investir correctement? C’est sur de telles questions que se sont penchés les participants suisses aux Olympiades internationales d’économie de cette année. Du 8 au 13 septembre, les quatre jeunes talents ont passé une semaine à l’Université de Berne pour passer ensemble les épreuves en ligne.

Philosophie

A philosophical quest

After the final of this year's Philosophy Olympiad was reduced to an online essay competition, the participants finally met in person at the beginning of September. They spent four days traveling across Switzerland in the footsteps of two famous philosophers.

Robotique

A final change and 10 new all-girls teams

An article on the website of the World Robot Olympiad talks about how the Swiss Robotics Olympiad is coping with the pandemic - and how they managed to double the number of female participants in one year with their initivative "Mehr Girls in Robotik".

Mathématiques

Cinq mentions d’honneur pour la Suisse aux Olympiades de mathématiques d’Europe centrale

«Séparé∙es géographiquement, réuni∙es mathématiquement», tel était le slogan des Olympiades de mathématiques d’Europe centrale (MEMO en abrégé) de cette année. Dû à la pandémie, le concours a eu lieu en ligne. Les participant∙es suisses n’ont pas pour autant dû renoncer à l’échange international. L’équipe de Slovénie leur a en effet rendu visite en Suisse.