23.09.2021

Savoir

Pourquoi voyons-nous l'écume blanche?

Grâce à une offre de Science et jeunesse, l’étudiante tessinoise Mariasole a embarqué pour les îles Féroé en juin 2021. Mais pas seulement par goût de l'aventure: pendant son voyage, elle a mené des recherches sur les phémomènes qui sous-tendent notre perception des couleurs. On vous en donne un aperçu en trois points.

Mariasole Agazzi a mené des recherches sur le voilier Gaia en direction des Îles Féroé. Image: Science et voile avec Gaia

 

Pourquoi interroger les couleurs qui nous entourent?

Nous sommes tellement habitué·e·s à voir le monde en couleurs et à en être émerveillé·e·s que nous en négligeons souvent le côté scientifique: qu’est-ce qui génère ces palettes? Cette question anime Mariasole depuis plusieurs années, elle y a même consacré son travail de maturité en 2019 qu’elle a présenté dans le cadre du Concours national de Science et jeunesse. Aujourd’hui, elle a 20 ans et étudie les sciences naturelles à l’ETHZ. 

 

Pendant une semaine à bord du voilier Gaia et accompagné par l'astrophysicien Thierry Courvoisier, Mariasole a observé plusieurs phénomènes qui sous-tendent les couleurs.On te résumee son travail de recherche en trois points.

 

Pourquoi les maisons traditionnelles des îles Féroé sont-elles si colorées?

Image: Îles Féroé, Annie Spratt, Unsplash

 

Tu as déjà voyagé dans un pays Scandinave? Tu ne seras donc pas passé à côté de ces maisonnettes colorées. Et ce n’est pas que par pur esthétisme que les habitant·e·s ont choisi ces palettes de couleurs. Dans certaines régions du Nord, le matériel qui a été le plus utilisé pour les constructions est… le bois. Pour protéger ce matériel des intempéries, il était nécessaire d’utiliser de la peinture. Celle-ci était obtenue en mélangeant de l’huile de poisson avec du pigment rouge issu du fer oxydé. Un composant bon marché est répandu, étant donné que pendant le Moyen-Âge, les pays Scandinaves étaient les majoritaires fournisseurs de cuivre en Occident grâce à leurs mines. 

 

Les couleurs des maisons sont aussi un marqueur de classes sociales: le rouge est utilisé par les personnes avec peu de moyens alors que les personnes issues de classes supérieures peignaient leur maison en jaune ou en blanc, couleur obtenues avec des ingrédients beaucoup plus onéreux.

 

 

Pourquoi voyons-nous l’écume blanche?

Image: Îles Féroé, Annie Spratt, Unsplash

 

L’écume est composée de multitudes de bulles d’air. Pour qu’elles puissent se former, l’attraction entre les molécules d’eau doit être réduite. Justement, dans la mer, de nombreux éléments organiques permettent de diminuer cette attraction. Le vent, ou les vagues qui poussent l’eau contre les rochers exercent une force qui permet de mélanger l’eau à l’air: des bulles apparaissent!

 

Nous voyons l’écume de couleur blanche grâce à l’agglomération de toutes les bulles qui réfléchissent la lumière dans toutes les directions.

 

Pourquoi l'arc-en-ciel est-il multicolor?

iMAGE: Harald Arlander (Unsplash)

Lorsque nous voyons un arc-en-ciel, nous sommes témoins d’un phénomène optique où la lumière du soleil est décomposée en sept couleurs. Les gouttes d’eau agissent comme des petits prismes à travers lesquelles la lumière du soleil est réfléchie. Pour observer un arc-en-ciel, nous devons néanmoins nous trouver à un angles de 40/42 degrés par rapport aux rayons qui frappent les gouttelettes.

 

En d’autres termes, nous voyons des arcs-en-ciel seulement lorsque le soleil se trouve derrière nous. La grosseur des gouttes d’eau déterminera la prédominance d’une couleur sur une autre.

 

 

"Science et voile avec Gaia" est une offre de Science et jeunesse en partenariat avec l’astrophysicien Thierry Courvoisier et sa femme Barabara. Depuis deux ans, les Alumni·ae de Science et jeunesse ont l’opportunité d’être sélectionné·e·s pour embarquer pour une semaine aventureuse et scientifique.

 

Texte: Ceci est un résumé du carnet de voyage de Mariasole disponible sur le blog de Science et jeunesse et de son travail de recherche.

Autres articles

Faîtière

Linguistique

Philosophie

Robotique

Physique

Biologie

Chimie

Informatique

Mathématiques

Sprichwortsalat

De Lisbonne à Erevan, de l'île de Man à Dortmund : cette année, les Olympiades internationales de la science se déroulent dans plusieurs pays. Le voyage des participant·e·s est ainsi rythmé par la découverte de multiples langues. Quel proverbe appartient à quelle langue et quelle Olympiade?

Faîtière

Tipp: Hightech-Geräte ausleihen und Wissenschaft erlebbar machen

Man versteht nur, was man tut, und Worte ohne Erfahrung sind bedeutungslos. Diese beiden Zitate beschreiben das Berzelius-Projekt in wenigen Worten: Es geht ums Experimentieren. Und das mit ausleihbaren Hightech-Geräten für Maturaarbeiten und mehr.

Faîtière

Économie

La main invisible: trois exercices pour l'auto-régulation du marché

Le marché n’a pas besoin d’être régulé par l’Etat puisque "la main invisible" s’en charge. C’est au 18ème siècle qu’est mentionnée pour la première fois cette idée par la plume d’Adam Smith, considéré comme le père de l'économie moderne. Mais dans quelle mesure le marché peut-il réellement s'autorég

Faîtière

Let's talk: Le chant des baleines

Parmi les cétacés, plusieurs espèces sont connues pour émettre des sons qu’on assimile généralement à des chants. Ces vocalises sous-marines recèlent une complexité qui laisse les scientifiques perplexes. Prends une grande inspiration et embarque pour une plongée chez les chanteurs des océans.

Philosophie

Die Siegeressays

Noah Rosenbaum und Philipp Altmann haben mit ihren Essays die Philosophie-Olympiade gewonnen. Neugierig auf die Argumente? Hier kannst du die Texte selber lesen!

La fleur de l’Ophrys miroir imite, par son aspect et son odeur, la femelle d’une scoliidae (Dasyscolia ciliata). Image : Pietro Niolu/Wikipedia Commons, CC BY-SA 3.0

Faîtière

Biologie

Philosophie

Linguistique

Let’s talk: Le langage des plantes

Les plantes n’ont ni bouche ni oreilles et semblent mal équipées pour envoyer et recevoir des informations. Elles ont néanmoins développé une multitude de méthodes fascinantes pour échanger avec d’autres êtres vivants.