09.08.2019

Trois fois le bronze en géographie pour les élèves suisses à Hong-Kong

Quatre gymnasiennes et gymnasiens ont représenté la Suisse aux olympiades internationales de géographie 2019 à Hong-Kong. Ils sont revenus avec trois médailles de bronze.

L'équipe suisse: Julia Gschwind, Anna-Lena Hatzold, Carlo Mühlemann etTobias Vetter. Photo: Yannik Friedli, Olympiades de géographie

Il y a un mois, ils s’étaient distingués aux olympiades européennes. A présent, ils ont également été récompensés aux internationales. L’équipe suisse a décroché trois médailles de bronze aux olympiades internationales de géographie, qui se sont déroulées du 30 juillet au 5 août à Hong-Kong:

  • Bronze: Anna-Lena Hatzold, école cantonale am Burggraben, SG
  • Bronze: Julia Gschwind, école cantonale de Soleure, SO
  • Bronze: Carlo Mühlemann, gymnase de Neufeld, BE
  • Tobias Vetter, école cantonale am Burggraben, SG

 

Comprendre les tremblements de terre et établir la carte d’une zone d’habitation hongkongaise

Les 180 jeunes participants issus de 45 pays ont passé trois examens: un travail sur le terrain, un examen écrit et un test multimédia. Les thèmes étaient vastes, allant du changement climatique à l’aménagement du territoire en passant par la prévention des dangers. Les élèves ont par exemple été appelés à analyser comment et pourquoi des tremblements de terre se déclenchent en Equateur. Ces données sont très importantes, explique le participant Carlo Mühlemann: «Lorsque l’on comprend les tremblements de terre, on peut mettre sur pied une gestion des dangers pour une région où la majeure partie de la population en est menacée.» Le travail sur le terrain était aussi fortement axé sur la pratique. Il s’agissait d’esquisser la carte d’une zone d’habitation mixte à Hong-Kong et de décrire les bâtiments, leur hauteur et leur année de construction.

 

Défi intellectuel et échange au-delà des frontières

Les aptitudes sollicitées et exercées par les participants étaient aussi vastes que les thèmes proposés. «Les connaissances spécialisées et une bonne culture générale sont primordiales», explique Yannik Friedli, étudiant en géographie à l’Université de Berne et accompagnateur de l’équipe. Le concours requiert également une pensée analytique, une bonne gestion du temps et la capacité d’improviser. Mais les olympiades ne font pas que mettre à contribution les cellules grises, elles encouragent aussi l’échange entre les jeunes. La participante Anna-Lena Hatzold souligne que ça fait certes plaisir de gagner une médaille: «mais ce que j’ai encore plus apprécié, c’était de créer des liens avec des gens de mon âge, qui partagent mon intérêt et venus du monde entier.»

 

Les Olympiades de la science encouragent les jeunes, éveillent leurs talents scientifiques et leur créativité, et montrent que le caractère passionnant de la science. Neuf olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les meilleurs élèves suisses participent aux 15 olympiades internationales, où jeunes et chercheurs du monde entier se retrouvent. Les organisateurs sont des jeunes cherches, des étudiants ou des enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures pour le programme international en y mettant beaucoup de cœur.

 

Liens

 

Photo

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton.  

 

Contact

Mirjam Sager

Chargée de communication

Olympiades de la science
Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Berne

+41 031 631 51 87

m.sager(at)olympiad.ch

Autres articles

Physique

Camp d'entraînement 2020 à l'EPFL

Le traditionnel camp d’entraînement des Olympiades de Physique a eu lieu du 14 au 16 février dernier à l’EPFL. Tandis que cette dernière se préparait à un week-end festif, vingt-deux gymnasiens ont occupé les bancs du campus lausannois afin d’approfondir leurs connaissances en physique.

Informatique

Faîtière

"Meine bisher beste Teamarbeit"

Bibin von der Informatik-Olympiade erzählt von seinen Erfahrungen am International Swiss Talent Forum. Einem Angebot für junge Menschen, die sich für die Herausforderungen unserer Zeit interessieren.

Physique

Résultats du 2e tour

Plus que 28. Des plus de 600 jeunes qui avaient relevé le défi, 126 étaient passé(e)s au deuxième tour des Olympiades de Physique. 28 se sont qualifié(e)s pour la finale.

Géographie

Good morning from 31.668360S, 24.695403E

I am Juliane, a volunteer from the geography olympiad and researcher at University of Basel. If you ever wondered what Geographers are doing, you can follow my research trip on instagram.

Faîtière

Quand le tour additionnel du doctorat est récompensé

Lorsque Simona Isler a décidé de faire son doctorat, elle a eu le sentiment que cela pourrait rendre compliqué son entrée dans le monde du travail. Voici l’entretien avec l'actuelle responsable de l'égalité dans l'encouragement de la recherche du Fonds national suisse.

Mathématiques

Faîtière

Physique

Chimie

Informatique

Des chiffres et des trains

Viviane Kehl, des Olympiades de mathématiques, travaille aux CFF. Elle a découvert sa voie professionnelle en suivant ses intérêts. Parfois sans consulter l'horaire au préalable.