25.10.2022

Communiqué de presse

Les Suissesses programmées pour le podium aux olympiades européennes d'informatique pour les jeunes femmes

Initiées par la Suisse l'an dernier, les European Girls' Olympiad in Informatics ont eu lieu pour la deuxième fois du 16 au 23 octobre. Cette fois, les 155 élèves talentueuses issues de plus de 40 pays ont passé le concours en Turquie. Les quatre participantes suisses ont été récompensées par des médailles d'argent et de bronze.

De gauche à droite : Priska Steinebrunner, Vivienne Burckhardt, Jasmin Studer, Hannah Oss. (Toutes les photos : Olympiades suisses d'informatique)

La délégation suisse avec les co-fondateurs d'EGOI Benjamin Schmid et Stefanie Zbinden (tout à gauche et tout à droite), les leaders Elena Morbach et Charlotte Knierim (deuxième à partir de la gauche, troisième à partir de la droite) et le guide Nida de Turquie (en bleu).

L'excursion aux ruines d'Aspendos.

L'argent a été remporté par Jasmin Studer (gymase de Lerbermatt, BE). Hannah Oss (école cantonale de Burggraben, SG), Priska Steinebrunner (ancienne école cantonale d'Argovie, AG) et Vivienne Burckhardt (gymnase de mathématiques et de sciences naturelles de Rämibühl, ZH) ont été chacune honorées d'une médaille de bronze.

 

Promotion des femmes "made in Switzerland"

Les European Girls' Olympiad in Informatics - EGOI en abrégé - ont été créées par des bénévoles suisses dans le but de promouvoir les jeunes femmes en informatique à travers des expériences positives et le contact avec des modèles et des camarades partageant la même passion. Les EGOI ont été conçues sur l'exemple des European Girls' Mathematical Olympiad, qui encouragent depuis 2012 déjà les talents féminins en mathématiques. La première édition, prévue à l'origine à Zurich, avait eu lieu en 2021 en ligne à cause de la pandémie. Jasmin, Priska et Vivienne y avaient déjà participé. Cette année, la Turquie a repris la flamme olympique et organisé la deuxième édition du concours à Antalya.

 

Cultures et chats errants

Les participantes n'ont pas passé leur visite en Turquie uniquement devant l'écran: elles ont eu également du temps pour se baigner dans la mer, découvrir le pays hôte et tisser des liens. En dehors des autres participantes, Hannah, Jasmin, Priska et Vivienne ont aussi fait la connaissance de nombreux chats errants. "Je garde de très beaux souvenirs des excursions", raconte Priska. "Par exemple, lors du tour en bateau où nous avons eu l'occasion d'échanger avec les autres participantes. Le théâtre antique d'Aspendos et la vielle-ville d'Antalya étaient aussi très impressionnants." Entre les danses traditionnelles avec la délégation polonaise, les excursions dans les mosquées et les bains de vapeur avec les locaux, les échanges culturels ont été nombreux. "On ne connaît certains pays que sur la carte. Lorsque l'on rencontre des gens qui vivent là-bas, on comprend mieux les autres cultures et on se rend compte à quel point le monde est grand", commente Priska. "Pour moi, c'était aussi passionnant de voir qu'il y a beaucoup de jeunes filles en informatique, ce que l'on ne perçoit pas toujours", complète Hannah.

 

Objectifs pour l'an prochain

Qu'est-ce qui motive les jeunes à s'intéresser à l'informatique durant leur temps libre? Aujourd'hui, il n'est plus utile d'expliquer l'importance de cette branche, estime Priska. Mais l'informatique n'est pas seulement importante, elle est aussi amusante. "On peut vraiment se plonger longtemps dans un problème. Lorsqu'on l'a résolu, on éprouve un sentiment indescriptible", s'enthousiasme Vivienne. Le savoir-faire acquis est également utile lors des études et dans le monde du travail. Pour maîtriser les deux examens de cinq heures des EOGI des 18 et 20 octobre, les jeunes femmes devaient non seulement savoir programmer, mais aussi faire preuve de pensée logique et de pré-connaissances en mathématiques. L'une des épreuves consistait à démontrer par simulation le nombre de possibilités existantes pour construire un mur en lego. L'évaluation portait aussi bien sur la solution du problème que sur l'efficacité de l'algorithme utilisé. Jasmin et Hannah sont passées à côté de l'or, respectivement de l'argent, pour un rang seulement. Toutefois, elles n'ont pas encore terminé leur école secondaire et pourront répéter leur participation aux olympiades d'informatique, explique une bénévole, qui a accompagné les jeunes filles à Antalya. "Nous avons donc des objectifs pour l'an prochain!" 

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Dix Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, linguistique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme national. Tant les Olympiades d'informatique Suisse que les Olympiades de la science font partie du réseau IT-Tout feu tout flamme, qui s'engage en faveur de la formation informatique en Suisse. 

 

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source (Olympiades suisses d'informatique). Télécharger à la fin de l'article via le bouton. D'autres photos sont disponibles ici. 

 

Contact

Lara Gafner

Responsable Média

Olympiades de la science

Université de Berne

Hochschulstrasse 6

+41 31 684 35 26

l.gafner@olympiad.ch

 

Autres articles

Informatique

Faîtière

Les athlètes des algorithmes en route pour l'Égypte

Des médailles "olympiques" d'un genre un peu particulier ont été décernées le 25 mai à l'Université de Berne. Lors des Olympiades d'informatique, les jeunes ne montent pas sur le podium grâce à leur vitesse de course ou à leur force musculaire, mais grâce à leurs talents de programmation.

Philosophie

Mit Sokrates in der Sauna

Vom 16. bis 19. Mai fand in Helsinki die 32. Internationale Philosophie-Olympiade statt. Mit dabei waren die zwei Gewinnerinnen der Schweizer Philosophie-Olympiade und erstmals auch zwei Schüler aus Liechtenstein, von denen einer direkt die erste Auszeichnung mit nach Hause brachte.

Faîtière

Économie

Cinq jeunes Suisses en route pour les Olympiades internationales d'économie

Prochaine étape: Hong Kong ! La finale des Olympiades suisses d'économie a eu lieu le 3 mai 2024. Onze jeunes se sont disputés la victoire au centre de conférences Grünenhof de l’UBS à Zurich. A cette occasion, ils ont pu se mesurer dans différentes disciplines de l'économie.

Physique

Schweizer Schüler an Physik-Olympiade in Estland ausgezeichnet

Vom 26. - 28. April nahm die Schweiz als Gastland an der Nordisch-Baltischen Physik-Olympiade teil. Das Ergebnis: Zwei Ehrenmeldungen, eine Bronzemedaille und bleibende Erinnerungen.

Faîtière

Mathématiques

Schweizer Bestleistung an Europäischer Mathe-Olympiade der Frauen

Junge Mathematikerinnen in ihrer Begabung fördern und mit Gleichgesinnten und Vorbildern vernetzen - das ist das Ziel der European Girls’ Mathematical Olympiad. Vom 11. bis 17. April fand die 13. EGMO in Georgien statt. Drei der vier Schweizer Teilnehmerinnen wurden mit Bronze ausgezeichnet.

Linguistique

Sprachbegeisterte Jugendliche gewinnen dritte Schweizer Linguistik-Olympiade

Fast 80 Jugendliche haben Anfang März am Finale der dritten Schweizer Linguistik-Olympiade teilgenommen - nun stehen die Resultate fest. Für die vier Gewinnerinnen und Gewinner der Goldmedaillen geht das Abenteuer damit erst so richtig los.